Hommage à Tilo Frey, 1re Femme neuchâteloise députée fédérale

30 juin 2018 14:00

(Enregistrer dans le calendrier)

Maison des Associations

Hommage à Tilo Frey, 1re Femme neuchâteloise députée fédérale
HOMMAGE A TILO FREY !

Première Féministe Afro-Suisse et Première Suissesse à siéger pour le Canton de Neuchâtel au Parlement suisse, TILO FREY (1923-2008) s'est illustrée comme grande Combattante de la Cause des Femmes suisses privées des droits politiques au niveau fédéral jusqu'en 1971. D'origine Peulh du Cameroun par sa mère et suisse par son père, elle nous a quitté il y a à peine dix ans. Dans l'anonymat total. Malgré ses combats qui l'ont conduite avec un large succès démocratique à être désignée par les Neuchâtelois pour les représenter à la Berne fédérale, un silence assourdissant a recouvert peu à peu sa vie lorsqu'elle a décidé de se retirer de la vie politique après son mandat au Parlement. Aucun nom de rue, aucune place publique, aucun monument ne rend hommage à Neuchâtel à celle qui a tant contribué à l'accession des Femmes suisses aux droits politiques. Une Pétition dans ce sens sera bientôt lancée par l'UPAF, le CRAN et toute Association désireuse de s'y associer (faites-vous connaître à info@upaf.ch) !
Au nom d'une Mémoire commune, partagée et inclusive, un Hommage mérité devrait spécialement être rendu à TILO FREY à l'occasion de cet anniversaire.

PROGRAMME (plus de détails prochainement) :

- Exposé de l’historien neuchâtelois Jean Dessoulavy
- Témoignages de personnes qui ont connu Tilo Frey
- Hommages de femmes et hommes politiques, du monde de la culture
- Musique. Buvette
---------------------------------------------------------

Tilo FREY Bio :
Parcours de Tilo Frey, 1re Femme neuchâteloise Conseillère nationale

1923
Naissance à Maroua au Cameroun le 2 mai d’une mère Peulhe et d’un père suisse, ingénieur de formation (il a suivi l’Ecole polytechnique de Zurich).

1928
Arrivée en Suisse avec son père, à Neuchâtel, à l’âge de 5 ans, sans sa mère ! Son père Paul August Frey la reconnait officiellement le 29 septembre.

1930- 1936
Tilo suit l’Ecole primaire à La Neuveville, puis poursuit l’Ecole secondaire à Neuchâtel.

1931
Paul August Frey épouse Walburga Schindler le 21 février
Contrat d’adoption de Tilo Frey signé par Walburga Schindler le 31 août

1938

Certificat de baptême à la Paroisse de Serrières signé le 22 octobre
Formation à l’Ecole normale de Neuchâtel (jusqu’en 1941).
1941 et 1942
Obtient un Brevet de Connaissance délivré par le Département de l’instruction publique du canton de Neuchâtel et un Certificat de connaissance (avec mention très bien) délivré par l’Ecole supérieure de commerce puis étudie à l’Université de Neuchâtel.

1943
Obtention du Brevet de professeur de sténographie (avec Félicitations du jury) à l’Institut international de sténographie Aimé Paris (créateur de la sténo), à Paris.
Professeure de sténodactylo à l’Ecole de commerce de Neuchâtel.

1948
Décès du père de Tilo Frey le 1er mai à Neuchâtel (né en 1893, il avait 55 ans).
Tilo a continué à vivre à l’appartement de la rue de la Côte 79, où elle a vécu avec son père.

1964
Entrée au Conseil général de la Ville de Neuchâtel comme Radicale
(elle y siège jusqu’en 1974).

1969
Elue députée, elle siège au Grand Conseil jusqu’en 1973.

1970
Accède le 6 juillet à la Présidence du Conseil général en Ville de Neuchâtel et prononce une allocution durant laquelle elle fait référence plusieurs fois au rôle de «Â La femme » dans la société et en politique.

1971
Le peuple suisse accorde le droit de vote et d’éligibilité aux Suissesses le 7 février. Tilo Frey est élue le 31 octobre comme Conseillère nationale (elle se retrouve en deuxième position sur la liste du PRD derrière Yann Richter) lors des élections fédérales en compagnie de neuf autres femmes d’autres cantons.

1972
Directrice de l’Ecole professionnelle de jeunes filles (jusqu’en 1976).
Voyage au Cameroun organisé pour une délégation de parlementaires. Tilo Frey rencontre la Dr. Schönenberger à Maroua. Elle retourne sur place six mois plus tard et parvient cette fois à rencontrer sa mère biologique.

1975
Elections fédérales. Tilo Frey n’est pas réélue aux Chambres fédérales (3ème sur la liste du PRD, avec seulement 267 voix de retard sur le second de la liste !).

1976
Professeure à l’Ecole professionnelle commerciale (jusqu’en 1984).

1985-2008
Vit en partie en Provence (France) dans une maison qu’elle a achetée au Paradou, dans les Baux de Provence.

2008
Atteinte d’un cancer au début de l’année, elle décède volontairement, en programmation avec Exit, le vendredi 27 juin à Neuchâtel à l’âge de 85 ans, sans enfant, jamais mariée.
Hommage lui est rendu par des proches à la Collégiale de Neuchâtel. Eric Joray dira : «Â Petite princesse venue d’Afrique lointaine, (…) tu es maintenant cette étoile nomade et céleste qui continuera à éclairer nos chemins ».

Source : Jean Dessoulavy (historien), Les Mercredis de l’Histoire suisse, Neuchâtel, 8.11.2017






Sorry, no event images available.